Plus d’Oxygène : Les abeilles disparaissent. Mobilisons-nous ! (projet de rucher en Algérie)

-

Abid, jeune paysan de la Kabylie en Algérie a besoin de nous. Il souhaite développer ses colonies d’abeilles. Il parfait sa formation en ce moment avec 6 ruches. Son objectif 20 ruches pour le printemps 2017. 

Je m’appelle Laïd, je suis le fondateur et président de l’association plus d’Oxygène.  

Plus d’oxygène c’est quoi ? 

    L’association Plus d’Oxygène a été crée en juillet 2007, j’organise des trekkings dans les montagnes, les déserts et tous les écosystèmes.   Du massif de l’Himalaya aux déserts sahariens, des hauts plateaux de l’Atlas aux volcans d’Indonésie. Je vous invite à parcourir à pieds les plus belles régions du globe.  Plus d’Oxygène s’adresse à tous, aux passionnés de pleine air, aux inconditionnels de terres sauvages, mais aussi aux novices, simples amateurs de marche dans la nature.  

Je prépare chaque séjour en pleine nature avec soin par le biais de conférences et de réunions d’informations. Qu’ils soient corsés de cols d’altitude ou saupoudrés de sable fin, truffés de sites culturels ou ponctués de contacts avec les populations locales, ces randonnées se révèlent être d’extraordinaires terrains de jeu et de découverte. 

 Et aussi ? 

La marche à pieds mais pas seulement. J’organise des actions solidaires pour venir en aide aux populations locales. La priorité est de donner l’autonomie financière par le financement de l’outil de travail. Les enfants tiennent aussi une place importante dans nos projets d’actions. 

• Parrainage d’orphelins.

 • Aide à la scolarisation des enfants.  

• Aide en vêtements chauds.

• Aide en jouets et jeux de plein air pour l’épanouissement des enfants.

• Financement de colis alimentaires.

• Aide en matériel médical.  

• Rénovation du bâti existant.

• Développement de colonies d’abeilles… 

J’aide les enfants du haut atlas par la distribution de cartables garnis. Ceci afin d’assurer une scolarité dans les meilleures conditions.  Eté 2016 : 60 cartables distribués au village d’Amenzal. 

J’organise aussi des actions pour financer l’outil de travail. Printemps 2013 : L’achat d’une mule pour un muletier du haut atlas

MON PROJET 

Imaginez à quoi ressemblerait un matin dans un monde sans abeilles.  Ce n’est pas seulement le miel qui disparaitrait de notre table.  L’alimentation mondiale est en jeu, rien que ça ! Au rythme où les populations d’abeilles déclinent, ce cauchemar risque de devenir réalité. 

 

Les écosystèmes sont menacés, nos ressources alimentaires aussi. Nous devons réagir ! 

 

Il est nécessaire de soutenir l’activité apicole, car sans les apiculteurs qui s’emploient tous les ans à reconstituer leur cheptel, l’abeille aurait peu de temps avant de disparaitre. 

 

Nous développons en ce moment 10 colonies d’abeilles dans le haut atlas marocain. Notre objectif est de redonner vie aux abeilles, assurer la transmission d’un savoir, mais aussi assurer un revenu à Ismaïl, jeune apiculteur. 

 

Aujourd’hui aidez-nous à développer notre rucher en Algérie. Cap sur les hautes vallées de la Kabylie avec Abid. 

 Nous l’avons compris, l’abeille est indispensable tant à l’équilibre et au fonctionnement des écosystèmes qu’à l’agriculture. L’abeille s’avère également un indicateur biologique exceptionnel, une véritable sentinelle de la qualité de notre environnement.  

Il est intolérable que l’homme, par le seul choix de l’orientation de notre agriculture, soit aujourd’hui devenu son prédateur numéro un, et inacceptable que les lobbies se permettent d’anéantir cet insecte multimillénaire pour leurs seuls profits, au détriment de la qualité de notre environnement, voire de la santé publique. 

Il est donc indispensable de protéger l’abeille, pour l’avenir de la planète et le respect des générations futures. 

Pour nous, l’affaiblissement toujours croissant des populations d’abeilles a été la motivation principale pour développer des colonies avec l’activité apicole. 

 

C’est l’objectif citoyen que se fixe aujourd’hui l’association Plus d’Oxygène : une action collective, qui nécessite le soutien du plus grand nombre. 

  Un rucher en Kabylie, un cadre idyllique pour notre nouveau projet.   Takintoucht est un massif montagneux algérien appartenant à la chaîne des Babors et situé en Kabylie. Au nord du plateau de Sétif et au sud de la ville portuaire de Bejaïa en méditerranéen. C’est dans cette région que nous organisons notre nouvelle action solidaire.  

 

Les parterres de fleurs recouvrent la plupart des vallées au printemps. Des fleurs sauvage comme la vipérine, le coquelicot, la bourrache, le chardon, le pissenlit, la marguerite, la pervenche… Des plantes sans  aucune intervention humaine et donc très recherchées par les butineuses pour leur précieux nectar.  

 2 bonnes raisons de participer à ce projet 

 

 Un objectif environnemental avec le développement de colonies d’abeille.      

           Assurant ainsi la biodiversité d’un éco système montagnard avec la pollinisation de toute une vallée.

 Un objectif de développement, par la création d’un revenu complémentaire régulier pour un villageois. La vente des produits de la ruche permettra ainsi de subvenir aux besoins d’une famille entière. 

A quoi servira la collecte ?

J’ai rencontré Abid durant mon séjour en Algérie au printemps 2016. Le potentiel apicole en Kabylie est énorme. Les champs de fleurs parsèment les vallées et représentent un garde  manger immense pour les butineuses. De plus l’ensoleillement dés la fin de l’hiver et ce jusqu’à tard en automne, est propice au développement des abeilles. Abid travaille comme couturier dans le village mais ce métier ne lui permet pas de vivre confortablement. Il a donc décidé depuis peu d’élever des abeilles. Il a investit et développe en ce moment 6 ruches pour parfaire ses connaissances en apiculture.  Il est propriétaire d’un terrain familial idéalement situé. Depuis le village de Tizi n’Braham il faut d’abord 30 minutes en véhicule dans une piste chaotique. Une marche de 15 minutes est ensuite nécessaire pour rejoindre le rucher. Loin des habitations, proche d’un point d’eau exposé sud-est et à l’abri du vent et des fortes chaleurs.  

Le profil de Abid était idéal pour ce projet de rucher en Kabylie. Je lui ai tout naturellement proposé notre projet. Une belle opportunité de développement pour ce jeune apiculteur. 

L’acquisition de  14 ruches  supplémentaires pour le printemps 2017 permettra d’assurer un revenu significatif et pas trop élevé pour permettre un suivi responsable. En haute saison c’est-à-dire entre le mois de juin et le mois de septembre, de 30 000 à 50 000 abeilles cohabiteront dans chaque ruche.   Nous complèterons par l’acquisition de matériel pour l’entretien du rucher ainsi que d’extraction du miel, les combinaisons et autres matériels de protection.   L’acquisition de hausses, de cadres neufs et d’un stock de départ de pots et d’étiquettes. L’ensemble sera stocké dans le sous sol de la maison familiale. 

Avec 2551 € nous pourrons financer les 14 ruches. Cette somme permettra aussi d’assurer le développement et l’entretien du rucher qui se composera alors de 20 ruches. 

Budget prévisionnel du projet : (EN EURO.) 

• Acquisition de 14 ruches avec reines et abeilles à 100 €                          = 1400 €  

• Achat des cadres gaufrés pour 14 ruches (20 €  les 9 cadres)                   = 280 €

• Achat des hausses de ruches pour 14  ruches (10 €)                                 = 140 €

• Achat des cadres gaufrés de hausses (15 € les 9 cadres)                           =  210€ 

   

• Matériel d’extraction du miel                                                                        200 €  

• Équipement de protection                                                                             100 €  

• Matériel visite des ruches                                                                                50 €                 • Stocks de bocaux et étiquettes et divers                                                      50 €  

 

TOTAL  sans frais divers : 2430 €  Frais divers (5 %)  121 € 

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT PREVUS 

Les ruches avec essaims et reine seront achetées à la fin de l’hiver à des apiculteurs de la région de M’Sila plus au sud. Il s’agira de la même race d’abeille, l’abeille noire commune qui vit dans les montagnes kabyles. Les ruches seront ensuite installées au printemps, au moment des premières floraisons, dans le terrain en contrebas de la vallée.  Les fleurs à la base du miel seront en majorité des plantes sauvages (thym serpolet, bruyère, armoise, origan, chardon bleu…ainsi que les fleurs des arbres fruitiers (abricotiers, pruniers, amandiers, figuiers…) et les potagers des paysans (potiron, tomate, poivrons, courges…). La visite des fleurs par les butineuses permettra d’assurer la pollinisation et améliorera en même temps l’agriculture de la vallée.  Les retombées sont énormes. Une agriculture de meilleure qualité permettra ainsi d’assurer l’autosuffisance alimentaire pour les villageois.  La production de miel, le soin des abeilles seront sous la responsabilité de Abid. Il sera épaulé par ces deux frères et de son père. Il sera sous aussi l’assistance d’un apiculteur du village qui lui donnera de précieux conseils. 

Il n’y aura pas de déblocage de miel dans le corps de la ruche. Ce miel sera réservé exclusivement à la consommation des abeilles et leur bien être.  

Le miel extrait fin de printemps et fin d’été sera conditionné en pots de 250 g, 500 g et 1 kg. Il sera mis en vente sur place au village et dans les souks de la région. Il pourra aussi être vendu au financeur du projet selon la production.  On peut estimer une production de 100 kilos de miel pour la première récolte fin juin 2017. 5 kg par hausse de ruche semble raisonnable La recette sera alors de 3000 € avec un miel vendu à 30 € le kilo. 1 euro =117 DZD Dinard algérien = 351 000 DZD.  La moitié sera injectée pour développer de nouvelles colonies et assurer les frais de transhumance pour l’hiver.  

L’autre moitié permettra d’assurer un revenu complémentaire à Abid. L’objectif final, tout comme pour le haut Atlas, sera l’exploitation de 40 ruches pour 2018. 

 Pendant notre campagne de don, nous organiserons plusieurs évènements sur la ville de Montrouge. Une conférence, une exposition photographique et débat sur le thème de l’abeille et notre environnement.  N’hésitez pas à suivre l’actualité de l’association depuis notre page facebook. 

 

Un grand merci à vous tous pour votre participation et votre soutien. 

Mes contreparties 

Pour 5 euros et +. Initiation à la randonnée pédestre. Dimanche 12 mars 2017. Le parc de Sceaux (92). De 9h à 12 h en covoiturage depuis PARIS porte d'Orléans.  

 Pour 10 euros et +. Une randonnée en ile de France, dimanche 26 mars 2017 depuis le plateau de Saclay et Jouy en Josas (78). De 9h à 15 h. 

 Pour 20 euros et +. Une randonnée dans la forêt de Ferrières (77). dimanche 9 avril 2017. De 9h à 17h. 

 Pour 30 euros et +. Une randonnée à fontainebleau, le circuit des bosses. Dimanche 7 mai 2017. De 9h à 17h. 

 Pour 50 euros, Vous parrainez une ruche. Une photographie d’une abeille format 30X40 avec cadre en bois. Les photos seront exposées à l'espace Michel COLUCCI de la ville de MONTROUGE au mois de mars et avril 2017.  Vous choisirez donc le cliché qui vous conviendra le mieux. 

 Pour 100 euros. Vous parrainez 2 ruches. Une photographie 50X70 d'un paysage de montagnes en Kabylie avec cadre en bois. 

 Au delà de 100 euros. Votre donation sera déduite lors de votre participation à un trekking de l'association. Nous pourrons aussi visiter nos ruchers selon les trekkings réalisés. (exemple trekking d'une semaine facturé 350 euros dans le haut atlas sans l'aérien, avec une donation de 150 euros. Votre trekking vous coutera 200 euros.) 

 

 Contcat :

 Laïd BIOU, 06 51 28 04 04 

Plus d’Oxygène, 52 avenue Aristide BRIAND, 92120 MONTROUGE 

 Nous joindre par mail : abdelaid92@gmail.com 

 Notre page facebook  https://www.facebook.com/trekking.solidaire/?ref=ts&fref=ts

 

 

Retrouver cette article sur

Commentaires

Pour ajouter un commentaire, veuillez s'authentifier à partir de la zone Connexion située à droite.

CSS Valide !